Une nouvelle étude sur les capacités d’adaptation de l’ambroisie

Une étude récente sur la génétique de la plante met en lumière des pistes expliquant la facilité d’Ambrosia artemisiifolia à s’adapter hors de son optimum écologique (environnement optimal pour son développement).

En comparaison d’autres espèces, l’Ambroisie à feuilles d’armoises semble se mettre en alignement avec de nouveaux environnements, relativement facilement. Cette stratégie adaptative lui permet d’augmenter la survie lors de brutales perturbations environnementales.

Des chercheurs américains ont mené une étude à travers un transect Nord-Sud aux Etats-Unis. Ils ont comparé différentes populations d’ambroisies plus ou moins éloignées de leur aire de répartition primaire pour comprendre les phénomènes génétiques liés à sa propagation.

La conclusion issue de la publication est que la capacité de l’ambroisie à coloniser de nouveaux milieux est facilitée par les changements environnementaux.

Pleiotropy facilitates local adaptation to distant optima in common ragweed (Ambrosia artemisiifolia), 2020, Hämälä and al, PLoS Genet 16(3): e1008707

Auteur de l’article : AEI