Qui sommes-nous ?

Vincent You, Adjoint au Maire d’Angoulême, Vice-Président du Grand Angoulême

Vincent You, 47 ans, n’a qu’une ligne de conduite : sortir de l’impuissance publique en ouvrant de nouveaux chemins.A ce titre, il est très impliqué pour la (sur)vie de le « France périphérique ».
A titre professionnel, il dirige un hôpital de proximité en Charente, tout en menant un engagement d’élu local : Adjoint au maire (sans étiquette) à Angoulême (chargé des finances et de l’engagement citoyen) et Vice-président de l’agglomération de Grand Angoulême (chargé du PLUI et de la stratégie agricole).Dans ses fonctions, il trouve des solutions innovantes à des sujets compliqués telles que la création de la « Clause Molière » qui fut beaucoup copiée, beaucoup discutée aussi, mais est désormais entrée dans le droit français par validation du Conseil d’Etat.
A l’automne 2018, il a mené pour l’AMF 16 une enquête sur les plantes invasives en Charente qui donnera lieu à une large table-ronde le 11 juillet 2019.


Association Stop Ambroisie – Philippe de Goustine

Philippe de Goustine, élu dans la Drôme et référent ambroisie actif de sa commune depuis 2008, est allergique à l’ambroisie depuis son arrivée dans la région Auvergne-Rhône-Alpes en 1996.

Déplorant le manque d’action volontariste de l’Etat dans la lutte contre cette plante invasive, il rejoint en 2010 Stop Ambroisie, seule association de défense des intérêts des personnes souffrant d’allergies au pollen d’ambroisie en France (fondée en 2000).
Son objectif : sensibiliser la population, les élus et les pouvoirs publics à la problématique de l’ambroisie et susciter des plans de lutte visant au contrôle de cette plante.
Parmi les actions concrètes dont Stop Ambroisie est à l’origine :

  •  la publication du premier arrêté préfectoral ambroisie, en Ardèche, puis Drôme, puis généralisé.
  • le concept de « référent communal ambroisie », qui a ensuite été généralisé à tout le territoire français ;
  • le premier plan départemental de lutte ambroisie de France, mis en place dans la Drôme en 2010 sur l’initiative personnelle de Philippe de Goustine.

 

Genèse de l’Alliance contre les Espèces Invasives (AEI)

A l’automne 2018, Vincent You porte pour l’Association des Maires de Charente (Amf16) une enquête auprès de 70 maires de Charente afin de mesurer la présence de plusieurs espèces invasives sur ce territoire.
Les résultats soulignent l’absence de moyens et d’informations dont disposent les maires face à la forte présence de certaines espèces – dont l’ambroisie – dans leurs communes.
Face à ce constat préoccupant, l’AMF 16 réunit le 11 juillet 2019 experts et élus locaux autour d’une table-ronde à Angoulême. Son objectif :

  • sensibiliser élus, agriculteurs, associations et citoyens sur la menace que représentent les espèces invasives pour la santé humaine et la biodiversité ;
  • les informer des moyens de lutte existants ou à mettre en place.

L’Alliance contre les Espèces Invasives naît de cette rencontre avec la volonté de pousser les pouvoirs publics à rendre véritablement efficace et coordonnée la lutte contre ce fléau silencieux en pleine expansion.

Télécharger la synthèse de l’enquête