Information obligatoire pour les végétaux en vente susceptibles de porter atteinte à la santé humaine

Un nouvel arrêté du 4 septembre 2020 oblige les distributeurs ou vendeurs de végétaux à informer les acquéreurs sur la susceptibilité de ces plantes vivantes de porter atteinte à la santé humaine.

Ceux-ci devront prévoir dès le 1er juillet 2021, un document d’accompagnement de ces végétaux (étiquette, pancarte, devis, support descriptif, etc.) portant les informations sur les risques et les moyens de s’en prémunir.

Parmi les espèces listées en annexe, nous retrouvons le Datura stramoine, le Laurier rose et l’If, toxiques en cas d’ingestion. Sont également cités le Noisetier commun, l’Armoise commune, le Charme et les Bouleau blancs et pubescents, dont les pollens peuvent entrainer des allergies respiratoires.


Pour plus d’informations, retrouvez l’arrêté et son annexe sur le site de Légifrance.

Auteur de l’article : AEI